Page d'accueil Life+ Desman

29 actions seront mises en œuvre entre 2014 et 2019, réparties comme suit :

L'acquisition de connaissances complémentaires (A1, A2, A3, A4, A5 et A6) :

  • sur la biologie et l'écologie de l'espèce,
  • sur l'impact des activités de production hydroélectrique et de pratique de sports d'eau vive,
  • pour l'élaboration de protocoles d'étude standardisés et performants.

La création d'un réseau de sites protégés pour l'espèce (A7, B1 et C1) via le développement d'une stratégie qui se concrétisera par l'acquisition de sites et la signature de " havres de paix " avec des propriétaires.

La neutralisation des principaux « points noirs » susceptibles d'entraîner une mortalité des desmans ou de limiter la continuité écologique des cours d'eau (A5, C2 et C5).

La mise en œuvre expérimentale d'actions d'atténuation de l'impact des opérations hydrauliques avec la modulation des lâchers d'eau et la création de zones refuges (C3 et C4).

L'élaboration, la diffusion et l'utilisation pour l'application des différentes politiques publiques d'outils techniques à destination des professionnels et des services instructeurs et la sensibilisation et la formation de ces acteurs (E3 et E4).

L'élaboration d'outils de diffusion du projet et d'éducation à l'Environnement, ainsi que la mise en œuvre d’évènementiels, constituent une part importante du projet (E1, E2, E5 et E6).

Une évaluation des actions menées dans le projet sera faîte (D1 à D4). 

Voir l’état d’avancement de ces actions à la rubrique résultats.

 

L'acquisition de connaissances complémentaires

A1

Participer à l'élaboration d'un modèle de prédiction de la répartition française du Desman des Pyrénées

Description : 

Une des actions prioritaires du Plan national d’actions en faveur du Desman était d’actualiser la carte de répartition de l’espèce dans les Pyrénées françaises, à partir de la modélisation des données collectées entre 2011 et 2013 selon le protocole de recherche des fèces. Cette action a fait l’objet d’une partie de la thèse d’Anaïs Charbonnel « Influence multi échelle des facteurs environnementaux sur la répartition du Desman ».

Afin d’optimiser le modèle élaboré (prédiction de présence) l'acquisition de données de terrain complémentaires est nécessaire. 110 nouveaux tronçons seront donc prospectés sur les 11 sites Natura 2000 du projet entre juin et décembre 2014, puis analysés.

A2

Mise au point de protocoles complémentaires d'inventaire, applicables dans les secteurs où le Desman est difficilement détectable par la méthode classique de prospection des fèces

Description :

Le protocole classique de détection du Desman des Pyrénées consiste à rechercher des indices de présence (fèces déposées sur les pierres émergentes du cours d'eau). Dans certaines configuration (tronçons en éclusées, gaves, etc.) ce protocole n’est pas applicable avec fiabilité.

Deux autres protocoles de détection de l'espèce seront testés, répétés et comparés :

(1) détection par capture : le protocole prévoit la pose d’à minima 20 pièges durant toute une nuit sur un tronçon de quelques centaines de mètres. Cette opération sera répétée sur 30 sites.

 (2) détection par radeaux à empreintes : le protocole propose une méthode originale de détection de l'espèce via la pose de radeaux d'environ 120x60 cm, munis d'un panier rempli d'argile humide protégé par un tunnel attrayants pour les animaux et constituant un "capteur d'empreintes". 8 sites seront équipés de 10 radeaux pendant plusieurs mois et des relevés fréquents des empreintes seront réalisés.

A3

Etude comparative de la structure de divers noyaux de population et de l'évolution de leur dynamique par suivi génétique

Description

Cette action consistera à mener une étude comparative du fonctionnement de 6 populations de Desman localisées dans des contextes géographiques et climatiques variés et soumis à des pressions anthropiques différentes. Pour cela un suivi génétique des fèces permettra d’étudier les variations interannuelles de l’abondance et de la structure des populations et sera réalisé sur 6 tronçons de 250m répartis sur un linéaire de 3 km sur le même principe que l’étude menée sur Nentilla dans le cadre de la thèse de François Gillet « Biologie et génétique des populations de Desman des Pyrénées ». 7 passages par tronçons sont programmés (été/automne 2014 ; hiver/été/automne 2015 ; hiver/été 2016).

Les tronçons suivis sont :

-        Rébenty (11),

-        Nohèdes (66),

-        Orlu (09),

-        Aston (09),

-        Haut Salat (09),

-        Larrau (64).

 

Période : 2014 à 2016

A4

Etude de l'incidence des lâchers d'eau sur le comportement et la survie des desmans, en période de reproduction par la méthode de suivi par radiopistage

Description

Cette action vise à étudier l'impact sur le Desman des Pyrénées des variations hydrauliques liés à un évènement ponctuel de type chasse ou vidange, grâce à un suivi par radiopistage de plusieurs individus. Le suivi se focalisera en particulier :

- sur le comportement des individus adultes : les animaux sont-ils emportés vers l'aval ? Les animaux se réfugient-ils dans les affluents, les zones humides ou les bras annexes ? Y a-t-il un risque de mortalité ?

- sur le taux de survie des jeunes en se focalisant sur la localisation des gîtes de reproduction et leur immersion éventuelle en période de reproduction (noyade des jeunes).

Le site atelier proposé est l’Aston en aval de Riète (09).

 

Période : 2014 = tests techniques ; 2015 = suivi par radiopistage lors de la chasse ; 2017 = suivi par radiopistage lors de la chasse en vue de l’évaluation des mesures d’atténuation mises en œuvre.

A5

Inventaire des "points noirs" et mise en oeuvre d'une méthode de hiérarchisation

Description :

Cette action vise à inventorier (suivis) et neutraliser (solutions techniques) les aménagements hydrauliques « points noirs » (captages, prises d’eau, seuils, etc ) susceptibles d’entrainer une mortalité pour le Desman ou de diminuer la continuité écologique des cours d’eau pour l’espèce.

Plusieurs rivières de la chaine bénéficieront de cette action (Rébenty, Rioumajou, etc.).

Des tests d’amélioration de la franchissabilité de trois ouvrages EDF seront réalisés (création de passes à Desman ou aménagement de passes existantes) : prises d’eau de Gesse, de la Clarianelle et de Saint Georges. D’autres sites pourront faire l’objet de réflexionx (Rialet, etc.).

 

Période : 2015 pour les 3 ouvrages audois ; 2014 à 2017 pour les points noirs.

A6

Etude de l'impact du canyonisme sur les populations de Desman

Description :

Le canyonisme semble avoir un impact important sur la macrofaune benthique et sur le Desman. L’objet de cette action est d’apporter des argument (ou contre-arguments) à ce postulat grâce à la réalisation d’une étude de fréquentation et un diagnostic écologique sur plusieurs canyons pilotes (site « Gave d’Ossau » et « Le Saison »).

En parallèle une caractérisation et une cartographie des canyons sur les 11 sites Natura 2000 sera réalisée dans un objectif de hiérarchisation des enjeux et de conservation. Ce travail nécessite une collaboration avec les conseils généraux, les opérateurs Natura 2000, les pratiquants, etc.

 

Période : Etude réalisée en 2015, 2016 et 2017 ; cartographie réalisée en 2016 et 2017.

La création d'un réseau de sites protégés pour l'espèce

A7

Mise en œuvre d'une stratégie de maîtrise foncière ou d'usage des zones à conserver en priorité pour le Desman au sein des sites Natura 2000

Description :

Cette action sera réalisée sur le site « Rioumajou et Moudang ». Elle consiste à (1) une phase de terrain et de compilation de données, (2) élaborer une méthodologie de hiérarchisation des terrains, (3) communiquer localement sur le projet et (4) réaliser des supports préparatoires à l’animation foncière (chartes de bonnes pratiques, cahier des préconisations par type d’habitat, etc.).

Une présentation de la méthode sera faîte aux animateur du site « Garonne » dans un objectif d’extrapolation de la méthode.

 

Période : juin 2014 à juin 2015.

B1

Acquisition foncière de sites "réservoirs" pour le Desman

   

La neutralisation des principaux « points noirs »

A5

Inventaire des "points noirs" et mise en oeuvre d'une méthode de hiérarchisation (voir ci-dessus)

C2

Neutraliser les aménagements hydrauliques "points noirs" susceptibles d'entrainer une mortalité des desmans (voir description A5)

   

La mise en œuvre expérimentale d'actions d'atténuation de l'impact des opérations hydrauliques

C3

Créer ou favoriser des zones refuges pour le Desman dans les tronçons soumis à de fortes perturbations hydrauliques

Description :

Les suivis réalisés sur Nentilla dans le cadre des travaux menés par EDF et du PNAD ont mis en évidence l’importance des zones refuges lors de fortes perturbations du milieu. Ces zones (affluents, zones humides, chenaux de crue, anciens méandres, etc.) en aval de barrages offrent un refuge aux animaux pendant la perturbation et favorise la recolonisation future du milieu.

Les sites pressentis pour cette action sont Aston, Aude, Rioumajou, Pique, Salat…

 

Période : 2016 à 2018

 

Plus-value de l’action pour EDF :

-        Tester des mesures accompagnatrices sur plusieurs sites et pouvoir ensuite les proposer aux administrations,

-        Faciliter la prise en compte du Desman lors des chantiers (exemple Haute Ariège).

C4

Modulation des lâchers d'eau afin de préserver les populations de desmans en aval des barrages

Description :

Cette action vise à intégrer les connaissances opérationnelles acquises dans les actions A et C au fonctionnement de 4 ouvrages EDF dont Aston, grâces au partenariat entre nos deux structures.

 

Période : 2015 à 2018

 

Plus-value de l’action pour EDF : Intégrer la prise en compte du Desman dans le fonctionnement de ses ouvrages.

L'élaboration, la diffusion et l'utilisation pour l'application des différentes politiques publiques d'outils techniques

E3

Elaboration d'outils techniques à destination des professionnels

Description 

Trois outils d’aide à la prise en compte du Desman par les professionnels seront élaborés au cours du projet :

-        Un guide technique de recommandations de gestion en fin de projet,

-        Un cahier des charges pour la prise en compte du Desman dans les études d’impact ou d’incidence. EDF sera étroitement associé à cette démarche ainsi que les services instructeurs (DREAL, DDT, etc.),

-        Un outil cartographique d’alerte présentant la répartition de l’espèce sur l’ensemble de la chaine.

 

Période : 2015 à 2018

 

Plus-value de l’action pour EDF : disposer d’outils performants d’aide à la prise en compte du Desman notamment en phase travaux mais également dans le fonctionnement de routine des ouvrages.

E4

Sensibilisation et formation des acteurs de l'eau et du milieu aquatique

Description :

Cette action vise à informer et former les acteurs, utilisateurs et gestionnaires des cours d’eau Pyrénéens, dont les responsables et salariés des centrales hydroélectriques. Pour ceux-ci des formations en salle sont prévues (type formations « biodiversité »).

 

Période : 2014 à 2018

 

Plus-value de l’action pour EDF : former ses agents à la connaissance du Desman, aux problématiques associées, à sa prise en compte dans le fonctionnement des ouvrages et à la reconnaissance de ses indices.

L'élaboration d'outils de diffusion du projet et d'éducation à l'Environnement, ainsi que la mise en œuvre d’évènementiels

E3

Elaboration d'outils techniques à destination des professionnels (voir description ci-dessus)

E4

Sensibilisation et formation des acteurs de l'eau et du milieu aquatique (voir description ci-dessus)

E5

Sensibilisation du grand public et création de supports de communication

Description 

Dans la continuité de la dynamique lancée dans le cadre du PNA, le partenariat avec le réseau Education Pyrénées Vivantes de la LPO se diversifie. La réalisation d’évènements et la création d’outils est ainsi prévue :

 Tableau des actions E5 du LIFE+ Desman

La réédition de 4 exemplaires de la mallette est également prévue pour le PNP.

Le CEN MP initiera également une démarche de sensibilisation auprès de la Poste dans l’objectif de publication d’une série de timbres à l’effigie des mammifères semi-aquatiques dont le Desman.

 

Période : 2014 – 2018

E6

Communication et valorisation du projet LIFE+ Desman

Description

Cette action passe par :

(1) La réalisation de supports de communication sur le projet :

-        Une identité graphique et un logo (2014)

-        Des compléments à l’exposition PNAD (panneaux, sculptures, etc.) (2014 et début 2015)

-        Une plaquette LIFE (2014 et début 2015)

-        Un agenda 2017 Desman

 

(2) L’organisation d’une conférence de presse (début 2015),

 

(3) La publication d’articles, de reportage et veille journalistique,

 

(4) L’organisation d’un colloque de clôture (2018).

 

Période : 2014 à 2018

Une évaluation des actions

D1

Evaluation de l'efficacité des zones refuges et de la modulation des lâchers d'eau

D2

Evaluation des aménagements réalisés pour améliorer les potentialités d'accueil et les dispositifs de franchissements de prises d'eau

D3

Collecte et autopsie des cadavres pour l'évaluation de la neutralisation des points noirs

D4

Evaluation de l'impact socio-économique et écosystémique du projet

 

Voir l’état d’avancement de ces actions à la rubrique résultats.